Informations Générales

Informations pratiques

Voici une liste de conseils et d'informations qui vous aideront à une visite en Roumanie.

Numéros d'urgence :

Tous les appels d'urgence
112
Informations Météo
9591
Informations diverses
951
Informations ACR (panne sur la route)
222 22 22
Police
955
Conditions et informations routières
9360
Ambulance
961
Informations sur les autobus
9391
Des urgences des hôpitaux
962
Informatie CFR (Train)
9521
Plaintes, protection consommateur
0800 080 999
Informatie TAROM
9361

Heure locale :
Il est une heure plus tard en Roumanie qu'en Belgique(GMT+2 en hiver et +3 en été)
Heure d'été : du dernier dimanche de mars au dernier dimanche de septembre.

Postes :
Les bureaux de postes sont ouverts tous les jours, y compris le samedi matin, dans la plupart des régions.

GSM :
Vous pourrez utilisez votre GSM (norme 900 MHz) en Roumanie pourvu que vous disposiez du service roaming. Deux opérateurs sont présents et couvrent la plupart du pays. Adressez vous à votre opérateur pour de plus amples informations. Vous pourrez également achetez des cartes prépayés sur place.

Electricite :
220 Volts, 50 Hz.
Les prises électriques sont similaires aux prises belges (2 plots).

Carburant :
Aucun problème pour faire le plein. Les stations disposent de pompes super et diesel et LPG.

Jours de fête :
Jours fériés :
Selon le code du travail, Lois no.53 du 24.01.2003, les jours fériés liés à diverses fêtes, sont en Roumanie au nombre de 11 :

La Fête Nationale : 1 décembre, «  la Grande Union », anniversaire de l’achèvement de l’union de toutes les provinces roumaine en 1918 à Alba Iulia

Nouvel An : 1 et 2 janvier
Pâques : avril/mai deux jours qui changent d’un an à l’autre
Journée Internationale du Travail : 1 mai
Pentecôte : 50 jours après les Pâques et le lendemain
La Dormition de la Vierge Marie : 15 août, fête qui clôt l'année liturgique orthodoxe
Noël : 25 et 26 décembre

Autre fêtes officielles, mais qui ne sont pas de jours fériés :
L’union (des Principautés): 24 janvier 1859 date de l’union de la Moldavie et de la Valachie (la petite Union)
Journée de la Femme : 8 mars
Jour des mères : premier dimanche de mai
Jour des pères : deuxième dimanche de mai
Jour des héros (l’Ascension) : 40e jour après les Pâques
Jour de l’enfant : 1er juin
Jour du tricolore (du drapeau) : 26 juin
Jour de l’hymne national : anniversaire de la première lecture des vers de l’hymne national « Réveille-toi Roumain » le 29 juillet 1848 à Ramnicu Valcea
Jour de la Constitution : 8 décembre 1991 jour du referendum pour une nouvelles Constitution après le changement de régime

Fêtes traditionnelles
Dragobete: 24 février, fête des amoureux
Martisor: 1 mars, fête du printemps

Autres fêtes
Jour de l’Armée : 25 octobre 1944, libération de Carei,  dernière ville sous l’occupation, à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale

Le calendrier Othodoxe

Banques :
Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 09h00 à 17h00. Certaines filiales sont ouvertes aussi le samedi.

Monaie et Change :

La monnaie nationale est le leu (pluriel lei) et la subdivision en est le ban (pluriel bani).
Tous les paiements en Roumanie effectués dans la monnaie nationale.

Histoire du Leu :

Le 22 avril 1867 le leu (en traduction „le lion”) est établi comme monnaie nationale valant 100 bani. privilège exclusif d'émission
Le 3 mars 1870 est fondée la Moneterie de l’Etat înfiinţează Monetăria Statului, qui peut frapper la monnaie qui était frappée jusqu’à la a l’etranger.
La 1er avril 1880 est instituée fondee la Banque nationale de la Roumanie seule habilitee a emettre  la monnaire roumaine. fabrication des billets la mise en circulation des billets et pièces l'émission de billets
Printr-o lege din 1900 s-a autorizat şi emiterea de piese de nichel, cu valoarea nominală de 5, 10 şi 20 bani, bătute la monetăria Bruxelles.

În vederea creşterii calităţii şi a nivelului de siguranţă ale bancnotelor, dar şi a reducerii costurilor pe termen mediu, Banca Naţională a României a trecut din 1999 la emisiunea pe suport polimer.
2005 este anul denominării monedei naţionale, care a reprezentat acţiunea de reducere a valorii nominale a însemnelor monetare, prin tăierea a patru zerouri, 10000 lei vechi devenind 1 leu nou, începând cu data de 1 iulie 2005, iar codul internaţional al leului s-a transformat din ROL în RON.
Tout les payements en Roumanie se font dans la monnaie nationale .

Monede şi bancnote în circulaţie de la 1 iulie 2005.

Monede şi bancnote în circulaţie dupa 1990 pana la 1 iulie 2005.

Pour les numismates : lire Ioan Dragan «  Emissions de monnaies et banc notes roumaines dans la période 18563-1984 »  (en original : Emisiuni de monede si bancnote romanesti din perioada 1853-1984)

ATTENTION : le change au marché noir existe, mais il est illégal et vous n'auriez aucun recours en cas de vol.
Bien qu'assez rare, le change au noir subsiste. Dans la plupart des cas, ceux qui vous le proposent ne visent pas un change mais en déguisent un vol ou une tromperie. En échange de votre argent vous recevrez, dans une stratégie bien mise au point, soit un montant bien inférieur que celui proposé par les banques soit carrément  du papier journal coupé aux dimensions des billets de banque.
Bien plus encore, la culpabilité et la gêne de celui qui s'est laissé entraîner dans une proposition de change est exploitée par la même équipe de truands. Dans le scénario, des (faux) policiers  interviennent et demandent les pièces d'identité. C'est là une occasion de faire disparaître vos papiers et tout autre argent.
Méfiez-vous donc et ne vous arrêtez pas lorsque des individus vous accostent pour vous proposer un change au noir.

Vaccinations :
Aucune vaccination n'est nécessaire.

La Presse :

Presse roumaine/sur la Roumanie, en français

Ce qui existe aujourd’hui comme presse francophone, est très loin de la diversité des titres et de sa vive présence dans le quotidien roumain d’avant la guerre.
De nos jours, Bucarest Hebdo est (à notre connaissance) le seul journal en langue française de Roumanie.
Il a été lancé le 14 Juillet 1996, sous le nom de « Bucarest Matin » comme quotidien. À partir du 19 avril 2002, « Bucarest Matin » est devenu l’hebdomadaire « Bucarest Hebdo ».
http://www.bucarest-hebdo.ro/index.php

«  Le petit journal » propose une édition francophone en ligne de l’actualité roumaine (et plus de 30 autres pays), un agenda culturel de la capitale, immo, restos, santé, shopping etc.
http://www.lepetitjournal.com/bucarest.html

Un article sur la situation de la presse francophone en Roumanie : „Seul quotidien en français du Caire à Zurich”. Nous en remercions l’équipe de la Ligue de Coopération Culturelle - Scientifique Roumanie – France qui se consacre avec ardeur a la promotion de l’identité roumaine dont la francophonie/francophilie fait partie.

http://www.roumanie-france.ro/191

Liiens et Blogs :
Liens en néerlandais:
http://roemenie.start.be/ - Stan Distelmans
http://roemenie.jouwpagina.nl/ - André Muit
http://roemenie.startbewijs.nl/ - André Muit
http://roemenie.beginthier.nl/
http://bacau.startbewijs.nl/ - André Muit

Blogs en néerlandais :
Stan Distelmans
André Muit
Miranda en Michel
Janneke Vos